7 étapes pour réussir votre communication post-crise

By 20 avril 2020News

La crise sanitaire engendrée par le COVID-19 n’est pas clôturée et il conviendra de prendre le recul nécessaire pour apporter une analyse fine de la situation. Néanmoins, dès aujourd’hui, vous pouvez anticiper et préparer la communication d’après-crise.

smartphone avec carte du monde impacté par le covid-19

Photo de Brian McGowan sur Unsplash

L’objectif principal est bien entendu de préserver (et pourquoi pas de renforcer) la confiance qu’ont placée en vous vos partenaires. Dans cet article, je partage avec vous 7 conseils pour vous aider à développer la communication la plus adaptée possible au sortir de la crise.

 

1. Préservez-vous pour mieux rebondir

Ce conseil n’est pas propre à la communication. Il est surtout lié à mon souci constant de bienveillance. Pour vous, pour vos collaborateurs, ou encore pour vos partenaires, prenez la mesure de la fracture humaine, sociale, émotionnelle… qu’a suscitée la crise sanitaire. Et soufflez… À ce stade, il faut se soutenir et se respecter pour donner à TOUS la capacité de rebondir et d’aller de l’avant.

Nous ressentons et ressentirons, je pense, un besoin plus fort de divertissement et de service, de sécurité et d’ouverture sur l’avenir. Tenez-en compte pour votre bien-être. Tenez en compte également lorsque vous créez vos contenus et préparez vos messages. Dans mes projets de communication, j’accorde souvent une place privilégiée à la proximité et à l’empathie. Je compte renforcer encore ces deux aspects à l’avenir.

 

2. Anticipez la reprise

C’est bien l’objet de cet article finalement. 😉 Si ce n’est déjà fait, mettez en place une veille sur votre secteur. Il existe différentes manières de le faire, mais si vous débutez, vous pouvez par exemple utiliser Google Alert qui est gratuit. Inscrivez-vous également, si vous le pouvez, dans des groupes thématiques sur LinkedIn. Analysez l’audience de votre page Facebook ou de votre compte Instagram, etc. Prenez la « température » du côté de vos partenaires : échanges par mails, appels téléphoniques, visio-conférences…

Dégagez des tendances sur base de l’ensemble des données que vous aurez ainsi collectées.

 

3. Clôturez la période de crise

Il va de soi qu’il ne vous reviendra pas de choisir la date de sortie de crise. Néanmoins lorsque le retour à la normale sera prononcé par le gouvernement, communiquez vous aussi sur le sujet vers vos partenaires. On a trop souvent tendance à négliger la sortie d’une crise, tant nous sommes heureux de voir enfin le bout du tunnel. Pourtant le travail de communication continue !

 

4. Soignez tous vos publics, chouchoutez l’interne

Idéalement vous l’avez fait (vous le faites) durant la crise. Néanmoins renfoncez le clou lors du retour à la normale. Et surtout remerciez vos partenaires (vos publics) pour leur patience, pour leur professionnalisme, pour leur compétence, pour leur sang-froid, pour leur soutien…

Vous pouvez même humaniser votre discours en mettant en avant un employé, un fournisseur, ou tout autre partenaire dont le soutien vous a été précieux. Cherchez, vous trouverez certainement une anecdote à raconter, un service rendu à valoriser ou une qualité à partager.

Que vous vous adressiez à vos collaborateurs (interne) ou à vos publics externes, veillez à la cohérence de vos messages.

 

5. Misez sur la qualité de vos relations

Privilégiez le contact personnalisé voire direct. Comment ? Organisez une séance de questions-réponses (en direct sur les réseaux sociaux ?) avec vos clients ou un chat en direct avec vos collaborateurs (avant de pouvoir vous réunir physiquement, par exemple). Envoyez à vos partenaires un courrier papier, un carton de remerciement…

 

6. Annoncez votre « rebondissement »

Ouvrez le dialogue sur de nouveaux objectifs (si nécessaire). Réaffirmez l’engagement de votre organisation, sa vision et ses valeurs. Laissez (entre)voir l’avenir.

 

7. Partagez un retour d’expérience

Avec vos collaborateurs, vos fournisseurs,… organisez un espace d’expression pour permettre un retour d’expérience. Tirez-en des conclusions. Elles seront extrêmement précieuses pour faire face à l’avenir mais aussi pour se préparer à d’éventuelles futures crises (quelle que soit leur nature d’ailleurs).

Cette situation inédite et difficile pour chacun d’entre nous ouvre la possibilité de créer une opportunité pour l’amélioration de son propre fonctionnement mais aussi de sa communication.

Saisissez cette opportunité.

Courage. Je vous souhaite un avenir plus réjouissant et plus serein !

 

Pssst… un dernier partage pour la route. Mon livre chouchou sur la gestion de crise est : Thierry LIBAERT, La communication de crise, Dunod, 2020